Commune de Bouaké

Bouaké est la deuxième ville de Côte d’ivoire. Il est situé au centre (V Baoulé) de la Côte d’ivoire à 367 Km de la capitale économique (Abidjan). Situé entre la savane et la foret. L’immense savane herbeuse de la région s’enfonce dans la forêt en forme de V Baoulé. La région règne sur un ensemble de plateaux  dont le modèle est rigoureusement mis en relief par une série de vallée (région de la vallée du Bandama).                                                                                                                                                                                                                        La commune de Bouaké est situé au centre du pays et son premier communal couvre une superficie de 312 Km2 pour une population de 1.500.000 Hbts. Elle est limitée :                                                                                                                                                                                        Au Nord par la commune de Katiola

Au Sud par la commune de Djébonoua   

A l’Est par la commune de Brobo   

A l’ouest par la commune de Botro.

Bouaké constituée une sorte de synthèse des peuplements de la CI et l’exemple même d’une intégration nationale et internationale des plus réussies. Diversité d’ethnie de religion d’intérêts et d’activités le tout symbolisé par le désire. Bouaké  forme ainsi un tissu économique, social et culturelle dynamique  avec 85 Villages suburbains et 45 Quartiers pour la ville.Le commerce et le tourisme se développent très vite parce que Bouaké se trouve exactement a :

367 km d’Abidjan        

360 Km du Burkina Faso  

380 Km du Mali       

340 Km du Ghana    

332 Km de la Guinée     

330 Km du Liberia                                                                                                                                                                                                     Avec le développement et l’aménagement   de ses grands axes routières et ceux reliant directement la zone du café à la ville  d’Abidjan, ont considérablement rabouti les transactions à Bouaké, mais les revenus des venets, en grande parties dépensées sur le producteur dans la ville, y alimentent copieusement le commerce. Pour le développement du commerce dans la ville  des foires commerciales sont organisées.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             vLe marché de production rural le plus respecté de la région.                                                                                                                          vLa plaque tournante du commerce inter- Africaine  (Bétail, poisson, produits vivriers, des pays voisins contre la cola  et diverses produits de la (Côte d’Ivoire). Presque toutes les sociétés Commerciales ont leur sucursales implantées à Bouaké, Ville qui après Abidjan, réalise le chiffre d’affaire le plus élevée de la Côte d’ Ivoire.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site